Top Menu Lycée Jamot

Module de cherche

Eugène Jamot

Eugène Jamot naquit le 14 Novembre 1879 à Saint-Sulpice-les-Champs. Ce jeune Creusois partit en Afrique où il consacra toute sa vie à la médecine sociale, tout spécialement à la lutte contre la maladie du sommeil en Afrique Noire.

A son arrivée sur le continent africain, Eugène Jamot s’inscrivit dans le corps de santé des troupes coloniales.

La colonisation avait engendré une augmentation considérable de la fréquence de la maladie du sommeil, par la création de routes et de voies fluviales favorisant la multiplication des contacts avec les glossines.

Nommé directeur de l’Institut Pasteur de Brazzaville, Eugène Jamot organisa une vaste campagne de lutte contre ce fléau qui lui valut l’honneur de passer à la postérité comme "vainqueur de la maladie du sommeil."

Il prît sa retraite au début de 1936 et se retira à Sardent, en Creuse. Il reprit son activité de médecin de campagne, mais décéda le 24 avril 1937.

Outre le collège - lycée d'Aubusson, l'hôpital de La Souterraine porte son nom, tandis qu’un monument à sa gloire a été édifié à Yaoundé au Cameroun.

Un espace muséographique, inauguré en 2009, lui est désormais consacré à Saint-Sulpice-les-Champs, près d’Aubusson.

"Il n’y a de liberté qu’éclairée. Sinon c’est l’esclavage de la peur et de la déraison"(Extrait de son journal).

Consultez le site internet de l’Association du Docteur Eugène Jamot et celui de l’espace muséographique Eugène Jamot.